Des infos, des idées, un métier.

Résultats121
Affiner la recherche
Thème
Voir aussi l'agenda
#1jeune1solution - FAQ plan de relance Alternance
Cette foire aux questions s’adresse aux employeurs, aux jeunes et aux CFA. Elle aborde les questions relatives à l’aide exceptionnelle à l’embauche d’apprentis, l’aide exceptionnelle à l’embauche de salariés en contrat de professionnalisation. Elle traite également du délai de 6 mois autorisé pour signer un contrat d’apprentissage et de l’extension du forfait premier équipement à l’achat de matériels informatiques.

Source : travail-emploi.gouv.fr
Lancement de la 2e édition de Talents Seniors
Cette opération de parrainage associe des cadres seniors demandeurs d’emploi, accompagnés par l’Apec, et des chefs d’entreprise, cadres dirigeants, décideurs institutionnels. L’objectif est de permettre aux cadres de rebondir, d’étoffer leur réseau et de renforcer leur connaissance du tissu économique local. Ces binômes, qui vont échanger régulièrement à raison d’une fois par mois minimum, seront épaulés, durant toute la durée de l’opération, par un.e consultant.e Apec

Source : corporate.apec.fr/
Saisonniers : précisions sur les conditions de prise en charge au titre de l’activité partielle
Le recours à l’activité partielle sera autorisé pour les travailleurs saisonniers disposant :
- Soit d’un contrat de travail renouvelé au titre de l’obligation de renouvellement prévue par une convention collective et/ou par une clause de leur contrat de travail. Si une telle clause est prévue, l’employeur devra justifier d’au moins un recrutement du même saisonnier l’année dernière ;
- Soit d’un renouvellement tacite d’un contrat saisonnier pour la même période, matérialisé par l’existence d’au moins deux contrats successifs, sans que le contrat de travail ou la convention collective ne l’ait prévu explicitement.

Cette prise en charge exceptionnelle des contrats non exécutés sera possible jusqu’à fin juin sur l’ensemble du territoire. Elle permettra aux entreprises de recourir à l’activité partielle pour les contrats saisonniers si le niveau d’activité se situait à un niveau inférieur à celui attendu.

Source : Communiqué de presse
3 dispositifs d’urgence lancés pour accélérer le recrutement des jeunes de la Région Sud
500 jeunes en entreprise - 1 million d’€
Une aide forfaitaire de 2 000€ aux chefs d’entreprises qui emploient un jeune de moins de 26 ans en CDI ou en CDD de plus de 6 mois et à temps plein, à compter du 1er avril, et sorti du système scolaire ou d’une formation professionnelle en 2020 ou 2021. 500 entreprises ciblées.

500 jeunes en stage - 500 000€
Une aide de 200€ par mois aux entreprises et associations qui embauchent des jeunes en stage de 2 à 6 mois rémunéré, à compter du 1er avril.

500 jeunes en job étudiant - 500 000€
Une aide de 600 à 1 300 euros à l’entreprise ou l’association qui emploie un étudiant boursier à compter du 1er avril pour un contrat de travail d’une durée minimum de 10h par mois.

! 2 000 apprentis qui sont actuellement sans contrat en entreprise et ne voient pas leur année d’apprentissage validée : ils bénéficieront en priorité d’une formation qualifiante professionnelle de la Région.

Ces dispositifs, qui seront votés à l’Assemblée Plénière du 23 avril prochain doivent notamment permettre d’anticiper, à court terme, les difficultés rencontrées d’une part par les agriculteurs ayant du mal à recruter des saisonniers en vue des prochaines récoltes, d’autre part par les professionnels du tourisme pour la saison à venir avec des emplois salariés qui varient entre 82 000 en période basse (octobre/novembre) et jusqu’à plus de 160 000 en période estivale.

Source : maregionsud.fr
La Région Sud lance trois dispositifs régionaux d`urgence pour l`emploi des jeunes
Région Sud

Le Conseil régional Sud Provence-Alpes-Côte d`Azur lance trois nouveaux dispositifs d`urgence pour accélérer le recrutement des jeunes.
Chaque année la Région investit un tiers de son budget pour la jeunesse, soit 765 millions d’€. Depuis octobre 2020, elle a mis en place un plan de bataille concret pour les aider. En complément du Plan national « 1 jeune, 1 solution », elle a construit un plan de reconquête pour l’emploi et la formation des jeunes de 10 millions d’€, encourageant ainsi les entreprises au recrutement des jeunes, à l`accompagnement des demandeurs d`emplois et à l`orientation.

Le Conseil régional débloque 2 millions d`€ afin de lancer 3 outils en complément du Plan national, permettant ainsi d`encourager les entreprises à embaucher des jeunes en stage ou en emploi :

- 500 jeunes en entreprise - 1 million d`€ : Aide forfaitaire de 2 000€ aux chefs d`entreprises qui emploient un jeune de moins de 26 ans en CDI ou en CDD de plus de 6 mois et à temps plein, à compter du 1er avril, et sorti du système scolaire ou d`une formation professionnelle en 2020 ou 2021. 500 entreprises ciblées.
Objectif : soutenir tous les étudiants en fin d’étude à la recherche de leur premier emploi.

- 500 jeunes en stage - 500 000 € : Aide de 200€ par mois aux entreprises et associations qui embauchent des jeunes en stage de 2 à 6 mois rémunéré, à compter du 1er avril.
Objectif : soutenir tous les étudiants à la recherche d`un stage pour valider leur année.

- 500 jeunes en job étudiant - 500 000 € : Aide de 600 à 1 300 euros à l`entreprise ou l`association qui emploie un étudiant boursier à compter du 1er avril pour un contrat de travail d`une durée minimum de 10h par mois.
Objectif : soutenir tous les étudiants à la recherche d’un job étudiant pour sortir de cette précarité financière.

En outre, 2 000 apprentis qui sont actuellement sans contrat en entreprise et ne voient pas leur année d`apprentissage validée, bénéficieront en priorité d`une formation qualifiante professionnelle de la Région.
Ces dispositifs seront votés en Assemblée plénière le 23 avril 2021.

Consultez l`article du site web de la Région Sud sur le sujet.

Source : Conseil régional Provence-Alpes-Côte d`Azur