Des infos, des idées, un métier.

Résultats79
Affiner la recherche
Thème
Voir tout l'agenda
Je filme le métier QUI ME PLAÎT
L’orientation est une étape importante et ô combien difficile, pour les jeunes, leurs parents, les responsables de l`éducation. Le numérique est passé par là : Faire le bon choix ne s’improvise pas !

Réaliser un reportage vidéo d’une durée de 3 minutes maximum sur un métier*, du scénario au montage représente en effet l’outil idéal d’appropriation d’un contenu. Ici, pas de copier/coller possible : il faut écrire un scénario, enquêter, comprendre, reformuler, synthétiser, faire exprimer, restituer, suggérer.

En réalisant une vidéo sur un métier, dans le cadre de JE FILME LE MÉTIER QUI ME PLAÎT, et ce, quel que soit le métier choisi, les jeunes vont eux même acquérir progressivement (scénario, préparation, tournage, montage, communication) les compétences pour interroger et comprendre les métiers ( notion de tâche, de compétence, de responsabilité, de parcours...) , ce qui aujourd`hui est plus que jamais indispensable dans une démarche d`orientation.

Qui peut participer ?

- Tous les élèves, étudiants, stagiaires,
- avec les équipes éducatives de collèges, de lycées d’enseignement général et technologique, de lycées professionnels, de lycées agricoles, d`universités, d`IUT, de CFA , de centres de formation en France ou d`établissements français à l’étranger, d`écoles de la deuxième chance, de maisons familiales et rurales...
- avec leurs animateurs de missions locales, associations d`insertion, clubs vidéo, cyberbases, PIJ, PAIO, maisons de l`emploi, cités des métiers, pôles emploi …

sont invités à participer,

- soit dans un cadre scolaire* (activités de classes telles que le Parcours avenir ou l’accompagnement personnalisé),
- soit dans le cadre d`activités d`insertion, d`orientation,

*Les programmes actuels du lycée général et technologique prévoient chaque année un horaire dédié à l’orientation de 54h, ceux du lycée professionnel un horaire de 265 heures d`accompagnement sur 3 années, ceux du collège un horaire de 12h en 4e et 36h en 3e) C’est l’occasion de conduire un projet collectif qui développe aussi des compétences numériques.

! Plus d`informations : jefilmelemetierquimeplait.tv
phase complémentaire Parcourssup : le numéro vert
Vous êtes candidat ou vous accompagnez des candidats dans leur projet d’orientation, vous trouverez toutes les réponses à vos questions (comment formuler un vœu, les délais de réponse des formations…) sur le fonctionnement de la phase complémentaire en consultant :

- la rubrique « Participer à la phase complémentaire » de la FAQ Parcoursup.
- le livret « Phase complémentaire : mode d’emploi »

Vous pouvez également solliciter les conseillers Parcoursup à tout moment via :

- la rubrique « contact » depuis votre dossier Parcoursup
- le numéro vert 0 800 400 070, ouvert du lundi au vendredi de 10 à 16 heures.
- les comptes sociaux Parcoursup
- Twitter @Parcoursup_info
- Facebook @Parcoursupinfo

Source : parcoursup.fr
Le Journal « La Croix » et l’Agence Erasmus + France valorisent les dispositifs du programme Erasmus +
De l’importance des compétences transversales dans l’insertion professionnelle
Erasmus + favorise l’emploi par la mobilité (échanges, …) et la formation (stages professionnalisants, apprentissage) en Europe. Le budget a même été augmenté pour la période 2021-2027.
Il concerne désormais un plus large public : les enseignants, les étudiants, les apprentis, les formateurs, les demandeurs d’emploi, les jeunes diplômés et les élèves de la maternelle au lycée, les animateurs socio-éducatifs et les acteurs de la formation et de l’emploi. Dans l`article, des personnes témoignent de l’importance à valoriser ses compétences transversales dans son travail (expérience de mobilité à l’étranger, compétences communicatives – langue étrangère, compétences extraprofessionnelles, etc.) Erasmus + coopère avec les acteurs de l’emploi (RH, Pôle emploi, etc.) pour créer des outils en vue de promouvoir ces compétences transversales. Exemple: la Carte des compétences transversales montre qu’elles sont transférables dans d’autres secteurs d’activité.

De la nécessité à penser à l’éducation et à la formation
Ce programme vise une meilleure adéquation entre l’offre et la demande d’emploi en Europe. Il promeut des projets et des outils pour une meilleure insertion professionnelle et citoyenne de son public :
-- Divers projets notamment le MOOC At Homepour développer le savoir-faire nécessaire pour l’aide à domicile de demain.
-- 5 outils pour faciliter l’emploi en Europe :
- Le portfolio Europass, dont la dernière version est lancé depuis le 8 juillet 2020. Chacun peut y mettre en ligne ses expériences professionnelles ou pas, ses compétences, ses diplômes, ses lettres de recommandations, son CV, ses suggestions de poursuite de formation ou d’emploi en Europe. Il permet ainsi une vision globale de vos compétences.
- Le Cadre européen des certifications (CEC) . Chacun peut comparer la certification obtenue grâce à un système commun de classement en 8 niveaux de référence. Celui-ci est disponible en France depuis janvier 2019
- ESCO : outil qui décrit les professions, les certifications et les compétences en 27 langues pour les entreprises et demandeurs d’emploi.
- Le Panorama des compétences : Il informe sur l’évolution de l’offre par secteur d’activité, pays par pays, dans toute l’Europe.
- Eures : Réseau européen qui met à disposition des offres d’emploi en Europe.

Du besoin d’inclusion sociale
Erasmus + souhaite renforcer l’employabilité des personnes en situation de vulnérabilité. L’article met en avant le Programme « Envol Pro » qui permet à des jeunes peu qualifiés de travailler à l’étranger. Cette expérience leur permet d’acquérir la compétence linguistique nécessaire à une future embauche. Pour lire ce dossier
mobilisationemploi.gouv.fr : Plateforme de recrutement
Vous êtes employeur et vous avez besoin de main d’œuvre ?
Vous êtes actuellement en recherche d’emploi ?

Accédez à la plateforme mobilisationemploi.gouv.fr

A savoir :
- À chaque offre déposée : un conseiller Pôle emploi appelle systématiquement l’employeur pour vérifier le respect des consignes sanitaires et caractériser le besoin et compétences attendues. Le recruteur s’engage formellement à respecter les consignes sanitaires.
- Pôle emploi proposera à chaque employeur de prendre en charge la présélection des candidats si besoin.
- Candidature sans contrainte : les candidats pourront consulter les offres sans créer de compte et accéder directement aux coordonnées du recruteur.

Source : Ministère du Travail
COVID-19 - Nouvelle version du protocole national de déconfinement pour les entreprises
LE PROTOCOLE "Etape 3 du déconfinement au 24 juin 2020" assouplit les règles applicables sur les lieux de travail et facilite le retour à la normalité de l’activité économique tout en respectant les règles sanitaires actuelles fixées par le Haut Conseil de la Santé publique (HCSP) :

- Le respect des gestes barrières et de la distanciation physique est le cœur des mesures de protection des salariés :
o Le respect d’une distance d’au moins un mètre entre les personnes devient la norme ; la jauge des 4 m2 est désormais un simple outil qui reste proposé à titre indicatif ;
o En cas de difficulté à respecter cette distance d’un mètre, le port du masque est obligatoire pour le salarié ;
o Le salarié porte un masque lorsqu’il est amené à être en contact à moins d’un mètre d’un groupe social constitué librement de personnes qui ne portent pas de masque.

- Le télétravail n’est plus la norme mais il reste une solution à privilégier dans le cadre d’un retour progressif à une activité plus présentielle, y compris alternée.

- Les personnes à risque de forme grave de COVID-19 qui ne bénéficient pas d’un certificat d’isolement doivent pouvoir télétravailler ou bénéficier de mesures adaptées de protection renforcée.

- Une attention particulière doit être portée par l’employeur dans l’application des mesures auprès des travailleurs détachés, saisonniers ou à contrat de courte durée

- Le protocole précise les consignes de prévention des risques de contamination manu-portée ainsi que d’aération ou encore d’élimination des déchets

- Le protocole rappelle la conduite à tenir en cas de salariés présentant des symptômes de COVID-19

Ce nouveau protocole a vocation à être déployé dans l’ensemble des entreprises dans le cadre d’un dialogue social de proximité.

Source : Ministère du Travail