Des infos, des idées, un métier.
Résultats1132
Affiner la recherche
Thème
Voir aussi l'agenda
Bourse de collège : le calendrier et les montants pour la rentrée 2024


La demande de bourse de collège pour 2024-2025 est ouverte jusqu'au 17 octobre 2024 pour les établissements publics et privés, et jusqu'au 31 octobre 2024 pour le Cned. Nouveauté cette année : possibilité de consentir à une étude automatique du droit à la bourse lors de l'inscription au collège. Les montants annuels varient de 114 € à 495 €, selon l'échelon et le nombre d'enfants à charge. (21/05/2024 – Service Public)

+ d’infos

Le théâtre obligatoire au collège, une bonne idée ?


La proposition d'Emmanuel Macron de rendre le théâtre obligatoire au collège suscite des débats. Certains voient en cela une opportunité pour développer les compétences sociales, mais d'autres craignent des effets négatifs et soulèvent des préoccupations sur le plan pratique et financi (21/05/2024 – La Croix)

+ d’infos

Cap sur les métiers de la mer au lycée professionnel Maritime et Aquacole du Portel


Le lycée professionnel Maritime et Aquacole du Portel, essentiel pour les métiers de la mer, se prépare à des travaux pour moderniser ses locaux et augmenter sa capacité d'accueil. Formant des marins depuis 60 ans, il reste un centre d'excellence pour les carrières maritimes, offrant des perspectives prometteuses et rémunératrices. (21/05/2024 – Région Hauts-de-France)

+ d’infos

Réforme du Capes : les enseignants devront-ils se contenter d’être de bons lycéens ?


La réforme du Capes suscite des inquiétudes quant à la qualité de la formation des futurs enseignants. Passant de bac+5 à bac+3, elle vise à rendre le métier plus attractif, mais certains syndicats craignent une régression du niveau d'études. Les nouvelles maquettes de concours soulèvent des critiques, notamment pour leur manque de précision. Les incertitudes persistent également concernant la rémunération et la prise en compte des années d'études pour la retraite. (21/05/2024 – Le Figaro)

+ d’infos

CPF : il est désormais beaucoup plus difficile d’utiliser son compte pour financer son permis moto


Le CPF restreint désormais le financement du permis moto aux détenteurs n'ayant pas déjà de permis de conduire valide. Cette mesure vise à contenir les coûts, anticipant une dépense potentielle de 300 millions d'euros pour l'État. Désormais, seule la première obtention de permis est éligible au CPF. (21/05/2024 – Le Figaro)

+ d’infos