Des infos, des idées, un métier.

Résultats32
Affiner la recherche
Thème
Voir tout l'agenda
Plan de relance de l`apprentissage
Création d`une aide exceptionnelle au recrutement des apprentis, jusqu`au niveau master et pour toutes les entreprises

Aide financière de :
- 5 000 euros pour un apprenti de moins de 18 ans ;
- 8 000 euros pour un apprenti majeur ;
par contrat préparant à un diplôme jusqu’au master.

Pour les contrats signés à compter du 1er juillet 2020 et jusqu’au 28 février 2021, cette aide sera versée :
- aux entreprises de moins de 250 salariés sans condition ;
- et aux entreprises de plus 250 salariés à la condition qu’elles s’engagent à atteindre le seuil de contrats d’apprentissage ou de contrats de professionnalisation dans leur effectif en 2021, selon des modalités définies pas décret (faute de quoi il faudra rembourser les sommes perçues.)

! Avec cette mesure, pour les entreprises, le coût du recrutement d’un salarié en contrat d’apprentissage représente un faible reste à charge – voire quasi-nul – pour la 1e année de contrat !

À noter : à l’issue de la première année d’exécution du contrat, les entreprises éligibles à l’aide unique pourront bénéficier de cette aide jusqu’à la fin du contrat.

Prolongation à 6 mois du délai de signature d’un contrat d’apprentissage avec une entreprise
Pour les jeunes entrant en formation entre le 1er août et le 31 décembre 2020, un délai de 6 mois leur est accordé pour trouver une entreprise avec laquelle signer un contrat d’apprentissage.
Ils peuvent ainsi rester en centre de formation des apprentis (CFA), sans contrat, pendant 6 mois (contre 3 mois avant). Durant cette période, le CFA est financé pour assurer son accueil.

Autres mesures pour les organismes de formation et les apprentis
- La possibilité de financer pour les CFA l’achat de matériels numériques dans le cadre de l’aide au premier équipement ;
- Chaque jeune qui a fait un vœu sur Parcoursup ou Affelnet pour aller en apprentissage se verra offrir au moins une proposition d’apprentissage.

Source : travail-emploi.gouv.fr
Emploi des jeunes : Présentation du plan "1 jeune, 1 solution"
Faciliter l’entrée dans la vie professionnelle
- Une compensation de charge de 4 000 euros pour tout jeune recruté entre août 2020 et janvier 2021.
- Une aide exceptionnelle de 5 000 euros pour recruter un alternant de moins de 18 ans ( en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) ou de 8 000 euros pour recruter un alternant de plus de 18 ans.
- 100 000 missions de service civique supplémentaires pour permettre à des jeunes de s’engager dans des associations.
- 2 000 emplois FONJEP en appui des associations pour se développer et se consolider.
- 1 000 jeunes seront recrutés dans des TPE et PME sur des métiers centrés autour de la transformation écologique des modèles économiques.
- 2 500 jeunes seront orientés vers des emplois dans le monde du sport dans le cadre de l’action de l’Agence nationale du sport.

Orienter et former 200 000 jeunes vers les secteurs et les métiers d’avenir
- 100 000 nouvelles formations qualifiantes ou pré-qualifiantes qui seront proposées aux jeunes sans qualification ou en échec dans l’enseignement supérieur.
- 16 000 formations dans le secteur du soin pour doubler les capacités de formation des aides-soignants, des infirmières et des auxiliaires de vie dans les 5 prochaines années.
- 35 000 formations numériques pour les jeunes non-qualifiés en 2020 et 2021.
- Des parcours individualisés pour 35 000 décrocheurs entre 16 et 18 ans d’ici fin 2021.
- 26 500 places supplémentaires pour poursuivre des formations en études supérieures, en CAP et BTS à la rentrée 2020.
- Doublement du nombre d’élèves bénéficiaires des cordées de la réussite et des parcours d’excellence.

Accompagner des jeunes éloignés de l’emploi en construisant 300 000 parcours d’insertion sur mesure
- 120 000 dispositifs supplémentaires d’insertion dans l’emploi : Parcours Emploi Compétences (PEC) et Contrat Initiative Emploi (CIE).
- Augmentation de 50% des places en Garantie jeunes pour atteindre 150 000 possibilités d’accompagnement.
- 80 000 Parcours Contractualisé d’Accompagnement vers l’Emploi et l’Autonomie (PACEA) supplémentaires.
- Doublement de l’Accompagnement Intensif Jeunes (AIJ) mis en place au sein de Pôle emploi.
- 3 000 places supplémentaires dans le dispositif SESAME : accompagnement sur mesure vers les métiers du sport et de l’animation.

! Consulter le dossier de presse complet !

Source : travail-emploi.gouv.fr
Les ambassadeurs de l`apprentissage : Objectif, valoriser l`apprentissage et mettre en lumière les métiers de l`artisanat !
Parce que rien ne vaut la parole d`un apprenti, les 7 campus de l`Université des Métiers, avec le soutien de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d`Azur, ont lancé le réseau des Ambassadeurs de l`Apprentissage. Près de 70 apprentis Ambassadeurs de l`Apprentissage répartis sur toute la région, chargés de promouvoir leurs filières et leurs formations auprès des jeunes en quête d`orientation.

Cliquez ici pour voir la vidéo de présentation

Source : Université des Métiers et de l`Artisanat PACA
Port du masque « grand public » obligatoire en lieux clos
À compter du 20 juillet 2020, toute personne de 11 ans et plus doit porter un masque grand public dans les lieux publics clos, en complément de l’application des gestes barrières. Le port du masque devient obligatoire dans les lieux clos recevant du public (ERP) relevant des catégories suivantes (fixées par l’arrêté du 25 juin 1980) :

- (L) Salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, y compris les salles de spectacle et les cinémas.
- (N) Restaurants et débits de boissons ;
- (O) Hôtels et pensions de famille ;
- (P) Salles de jeux ;
- (R.) Établissements d’éveil, d’enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement ;
- (S) Bibliothèques, centres de documentation ;
- (V) Établissements de culte ;
- (X) Établissements sportifs couverts ;
- (Y) Musées ;
- (PA) Établissements de plein air ;
- (CTS) Chapiteaux, tentes et structures ;
- (OA) Hôtels-restaurants d’altitude ;
- (EF) Établissements flottants ;
- (REF) Refuges de montagne.
Les gares routières et maritimes ainsi que les aéroports.

À compter de lundi 20 juillet 2020, s’ajoutent les catégories suivantes :
- (M) Magasins de vente, centres commerciaux ;
- (W) Administrations et banques.
- Les marchés couverts ont également été ajoutés.

Dans les autres catégories d’établissements, il peut, comme aujourd’hui, être rendu obligatoire par l’exploitant.

! Un écriteau « Ici, le port du masque est obligatoire » » est mis à disposition pour téléchargement. Chaque responsable d’établissement peut l’apposer sur la devanture de son établissement. Ce dernier conditionne l’accès à son établissement au port du masque. Le non-respect de cette mesure pourrait être susceptible, comme c’est le cas dans les autres lieux où le port du masque est obligatoire, notamment les transports, d’une contravention de 4e classe (135 €) !

Source : travail-emploi.gouv.fr
1 parrain, 1 emploi : solidarité pour nos jeunes diplômés !
Vous avez besoin d’un coup de pouce pour optimiser votre recherche d’emploi ?
Vous avez moins de 26 ans, êtes titulaire d’un Bac +2 ou plus et êtes inscrit(e) à Pôle emploi : soyez coaché par un chef d’entreprise ! Nous pouvons vous mettre en relation avec un professionnel de votre secteur d’activité qui vous parrainera et vous apportera des conseils sur-mesure pour booster vos démarches, valoriser vos compétences et développer votre réseau.
! Découvrez en vidéo les témoignages de plusieurs jeunes diplômés ayant bénéficié du dispositif "1 Parrain, 1 Emploi" !

Quels objectifs ?
- Valoriser vos compétences, votre potentiel et vos aptitudes
- Avoir une meilleure connaissance du monde de l’entreprise et du tissu économique local lié à votre secteur d’activité
- Avoir un soutien pour dépasser toute forme de préjugé et/ou de freins
- Développer votre réseau professionnel et personnel

Comment ça marche ?
La Région pilote le pilotage du dispositif et coordonne les initiatives menées sur l’ensemble du territoire régional.

L’intervention de Pôle emploi porte sur 3 champs distincts et complémentaires :
- La mise en place d’un sourcing des jeunes diplômés afin de les orienter sur le dispositif ;
- La mobilisation de ces 400 conseillers entreprise afin qu’ils encouragent les chefs d’entreprises qu’ils rencontrent à s’investir dans l’action de parrainage ;
- Une offre de « coaching » via la mobilisation de 90 conseillers dédiés à l’accompagnement intensif des jeunes.
! 1 Parrain, 1 Emploi, le powtoon ! !

Enfin, Vous êtes chef d’entreprise, cadre supérieur en activité ?
La Région et Pôle emploi vous invitent à parrainer bénévolement des jeunes diplômés en recherche d’emploi.
Votre rôle consiste à les accompagner dans leur parcours d’accès à l’emploi, en partageant votre expérience et votre réseau.
- Devenir parrain ou marraine
- Devenir filleul

Source : maregionsud.fr