Des infos, des idées, un métier.

L'industrie
agroalimentaire

une jeune fille analysant des graines dans le cadre de l'agroalimentaire

L’industrie agroalimentaire est l'ensemble des activités industrielles qui transforment des matières premières issues de l’agriculture, de l'élevage ou de la pêche en produits alimentaires destinés à la consommation humaine.

 Info date

Semaine de l'agroalimentaire

Du 02 Novembre au 27 Novembre 2021, c'est la Semaine Nationale de l'Emploi Agroalimentaire ! Venez découvrir la grande variété de métiers qui s’offrent à vous, dans votre région, quel que soit votre âge, votre niveau de diplôme, il y a forcément un poste à pourvoir dans une belle entreprise près de chez vous !

Entre le 15 et le 20 novembre, l'Agroalimentaire forme et recrute. Avec + de 5 600 offres d'emploi dont 241 en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, des découvertes métiers en vidéo, des job dating et bien d'autres événements, la semaine de l'Agroalimentaire, ça va vous plaire !

Le secteur : Huit grandes familles de produit

Les nombreuses implantations en zones rurales en font un secteur essentiel en termes de développement local et d'emploi, a fortiori dans un contexte de crise sanitaire et de progression du chômage.

Les huit grandes familles de ce secteur sont :

  • La fabrication de produits alimentaires élaborés :  transformation des fruits, légumes, poissons, plats cuisinés et confitures;
  • La fabrication de produits à base de céréales : farine, pain et pâtisserie industriels, biscuits, biscottes, semoules et pâtes alimentaires, malt, amidon, fécules et produits dérivés, aliments pour animaux d’élevages et domestiques;
  • La fabrication d’huiles, de corps gras et de margarines;
  • La transformation et conservation de la viande : abattage du bétail, de la volaille, charcuterie, conserverie de viande;
  • La fabrication de produits laitiers : fabrication du lait, du beurre, des yaourts, des fromages, du lait en poudre ou concentré, « crackage » du lait pour l’industrie alimentaire (caséine, lactose, protéines ultra-filtrées..), fabrication de crèmes glacées et glaces;
  • La production de sucre;
  • La fabrication de boissons et alcools : vins, eaux de vie, distillation d’alcool, apéritifs, champagne, bière, cidre, jus de fruits et de légumes, autres boissons non alcoolisées, eaux minérales;
  • La fabrication de produits alimentaires divers : chocolat, confiserie, café et thé conditionnés, épices, herbes aromatiques, condiments, vinaigres, sauces préparées, aliments diététiques, aliments pour bébés, produits de régime, petits déjeuners, entremets, desserts, bouillons, potages, levures, etc...

L’industrie alimentaire ne comprend pas l’agriculture qui élève les animaux, cultive les plantes et fruits, et les fournit à l’industrie agroalimentaire.

La fabrication de conditionnements et assaisonnements pèse 1 200 emplois en région, et propose près de 5 fois plus d’emplois en région que sur le territoire national. La fabrication de pâtes alimentaires, celle des huiles et graisses raffinées et la vinification présente également 2 à 3 fois plus d’emplois en Provence Alpes Côte d’Azur que sur le reste du territoire français.

 

Les tendances

L’industrie agroalimentaire tire sa force en conjuguant tradition, savoir-faire et innovation. La grande diversité de denrées alimentaires qu’elle propose traduit toute la richesse des terroirs de notre région et représente l’un des facteurs clés de notre patrimoine régional, mondialement reconnu.

Les activités concourant à l’alimentation quotidienne de la population française ne cessent de se transformer :

  • Vers une alimentation privilégiant la santé, le bien-être, la naturalité;
  • Vers une alimentation pratique, rapide et d’accompagnement;
  • Vers une alimentation recherchant authenticité, diversité et qualité;
  • Vers une alimentation composant avec la quête de sens, la culture gastronomique et la gestion des risques.

 

Les métiers les plus recherchés

Le secteur agroalimentaire est le premier employeur industriel du pays. Et si le nombre d’emplois dans les industries manufacturières décline, celui dans les industries agroalimentaires augmente. Le potentiel d'embauche reste très important puisque plus de 20 000 emplois sont non pourvus, dont 6 % en région Sud.

Les besoins de l’industrie agroalimentaire concernent essentiellement les fonctions commerciales et celles liées à la production. Le secteur doit faire face à de forts besoins en emplois et à d'importants renouvellements de main-d’œuvre, notamment d’ouvriers. L’automatisation croissante des process a également créé des besoins dans les services connexes à la production : qualité, maintenance, … L’importance des fonctions de la logistique et des achats a également été confirmée par la crise sanitaire.

Les métiers les plus recherchés de l’industrie agroalimentaire font partie des familles professionnelles suivantes :

  • Conduite d’équipement de production alimentaire;
  • Abattage et découpe des viandes;
  • Installation d’équipements et maintenance industrielle;
  • Opérations manuelles d’assemblage, tri ou emballage;
  • Conduite d’engins de déplacement des charges;
  • Conduite d’équipements de conditionnement;
  • Manutention manuelle de charges;
  • Magasinage et préparation de commandes;
  • Pâtisserie, confiserie, chocolaterie;
  • Intervention technique en laboratoire d'analyse industrielle;
  • Charcuterie traiteurs.

 

  d'infos

 

Les formations

Pour travailler dans les industries alimentaires, il existe toute une palette de formations allant du CAP au diplôme d’ingénieur et correspondant aux différents métiers.

L’avantage est donné aux profils bac + 2 appréciés pour leurs acquis professionnels, et parce qu’ils sont plus à même d’évoluer au sein des PME du secteur. On recense une douzaine de BTS, autant de DUT et 8 BTSA (brevets de technicien supérieur agricole). Parmi les spécialités les plus prisées citons le BTSA industries agroalimentaires, les DUT qualité, logistique industrielle et organisation (ex organisation et génie de la production), DUT génie biologique option industries alimentaires et biologiques, DUT génie du conditionnement et de l’emballage. En maintenance, le BTS électrotechnique, le BTS mécanique et automatismes industriels ou le BTS maintenance industrielle assurent une bonne insertion.

Au niveau ingénieur, le nombre de candidats correspond à celui des offres d’emploi, et de nombreux postes d’encadrement intermédiaire devraient se libérer pour les jeunes bac + 5. Une vingtaine d’écoles délivrent un diplôme d’ingénieur en agroalimentaire. Presque la moitié d’entre elles recrutent leurs étudiants directement après le bac pour un cursus en cinq ans, alors que les autres comme les ENSA (écoles nationales supérieures d’agronomie) sont accessibles après une prépa ou, par le biais des admissions parallèles, après un bac + 2 (BTS, DUT scientifiques…). Le cursus dure alors trois ans.

Par ailleurs, de nombreuses formations sont accessibles en contrat de professionnalisation. Le secteur alimentaire dénombre 41 certificat de qualification professionnelle (CQP) inscrits au RNCP. En matière d’apprentissage, les besoins de recrutements sont estimés à plus de 20 000 contrats par an.

 

La place des femmes

Elles sont conductrices de ligne, boulangères, techniciennes qualité, chargées d'études marketing, responsables innovation recherche et développement ou encore négociatrices de matières premières. On les trouve en majorité à la transformation et à la qualité alors que seuls 1 % des techniciens de maintenance industrielle sont des femmes. De façon générale, elles sont largement sous-représentées dans les métiers de la maintenance et des travaux neufs et dans la logistique et sont au contraire majoritaires dans les métiers de contrôle, analyse et laboratoire, de gestion, administration, ressources humaines ou marketing.

Les femmes investissent de plus en plus les écoles d’ingénieurs en agronomie (60 % des promotions de certaines écoles).

Elles sont peu représentées dans le secteur de la sucrerie, dans la meunerie, et dans les entreprises de production de boissons sans alcool, d’eau ou de bières. A l’inverse, elle sont nombreuses dans la biscuiterie, la confiserie, la boulangerie-pâtisserie, les aliments pour l’enfance et la diététique ou encore les industries de produits alimentaires élaborés.

 

Le mode de recrutement

Les stages et l'alternance sont un bon tremplin dans l'agroalimentaire. Ce secteur recherche des candidats polyvalents, autonomes, rigoureux.

Chiffres clés

L’industrie agroalimentaire de la France se situe à la 5ème place mondiale.
Le secteur réalise un chiffre d'affaires de 213 milliards d'euros.
Le tissu industriel agroalimentaire compte 15 000 entreprises.
L’industrie agroalimentaire emploie 460 000 salariés équivalents temps plein.
Elle génère 2,4 millions d’emplois indirects en France.

En région Sud : 1000 entreprises, 13 000 salariés, 3,8 Milliards d’euros.
Un emploi dans l’industrie agroalimentaire régionale génère 2,52 emplois dans le reste de l’économie de la région Sud.



 

En vidéo

Témoignages

Carrière

Ça recrute !

Métiers

 Sites utiles

La fédération régionale

Le site emploi

Je découvre  

Le site socle

Je vais voir   Ifria Paca

Le centre régional de formation aux métiers de l’industrie alimentaire par alternance

Je consulte   Alimetiers

Ce site est riche en informations, il contient des fiches métiers (accessibles depuis la rubrique « Découvrir »), des vidéos sur les métiers et recense toutes les formations des métiers de la chaîne alimentaire (diplômes, titres et certifications professionnelles) dans la rubrique « Se former ».

Je découvre   Apecita

L'Association pour l’emploi des cadres, ingénieurs et techniciens de l’agriculture et de l’agroalimentaire

Je vais voir   Observia-metiers

L’Observatoire des métiers des industries alimentaires présente l’ensemble des métiers des industries alimentaires

Je consulte  

 FIches métiers

Les fiches des métiers les + recherchés

Conduite d’équipement de production alimentaire

Je découvre  

Abattage et découpe des viandes

Je vais voir  

Installation d’équipements et maintenance industrielle

Je consulte  

Opérations manuelles d’assemblage, tri ou emballage

Je découvre  

Conduite d’engins de déplacement des charges

Je vais voir  

Conduite d’équipements de conditionnement

Je découvre  

Manutention manuelle de charges

Je consulte  

Magasinage et préparation de commandes

Je vais voir  

Pâtisserie, confiserie, chocolaterie

Je découvre  

Intervention technique en laboratoire d'analyse industrielle

Je vais voir  

Charcuterie traiteurs

Je consulte  

 Vidéos

Ressources : l'association

Présentation

Je découvre  

Recrutement

Je vais voir   IFRIA PACA

La chaîne Youtube

Je découvre   #JeViensBosserDansLAgro

Toutes les vidéos

Je parcours   Alimétiers

+ de vidéos

Je consulte