Des infos, des idées, un métier.

Vous aussi,
mettez-vous au vert

des mains tenant une pousse de plante au dessus de la terre comme pour la protéger

Le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) explique l’économie verte de la manière suivante : " L’économie verte est une économie qui engendre une amélioration du bien-être humain et de la justice sociale, tout en réduisant sensiblement les risques environnementaux et les pénuries écologiques. " Ce modèle économique obéit aux règles, aux principes et aux critères du développement durable. A l'occasion de la semaine du développement durable, découvrez les métiers de ce secteur en pleine croissance !

Du côté de l’emploi

Les métiers verts contribuent à mesurer, prévenir, maîtriser et corriger les impacts négatifs et les dommages sur l’environnement.

Ils sont nombreux : agent de qualité d’eau, écotoxicologue, acousticien du bâtiment, ingénieur technicien forestier ou bien encore technico commercial thermicien en économie d'énergie, etc...

On les retrouve dans 9 professions liées à la production et la distribution d’énergie et d’eau, à l’assainissement, au traitement des déchets, au traitement des pollutions, ou à la protection des espaces naturels.

Ces neuf professions concernent quatre grand types de métiers :

  • les métiers de l’assainissement et du traitement des déchets,
  • les métiers de la production et la distribution d’énergie et d’eau,
  • les métiers de la protection de la nature,
  • les métiers plus transversaux.

Les métiers verts (3,5 % des métiers de l'économie verte) attirent de plus en plus d’actifs et rendent compte d’une montée en compétences importante.. De plus, 88 % des contrats sont stables dans les métiers verts, contre 68 % dans les métiers verdissants.

Les métiers verdissants quant à eux prennent en compte la dimension environnementale dans le geste métier. La majorité de ces métiers sont présents dans des secteurs non liés à l’environnement (bâtiment, transport, agriculture-sylviculture).

 

du côté de la formation

+ de 120 formations initiales environnementales sont dispensées en région. Elles se divisent en six domaines :

  • Protection de la nature, gestion et étude des milieux et des équilibres écologique,
  • Prévention et réduction des pollutions, nuisances et risques,
  • Maîtrise de l’énergie et énergies renouvelables,
  • Aménagement du territoire et cadre de vie,
  • Gestion sociétale de l’environnement,
  • Hygiène, sécurité, santé, environnement.

Environ 7 000 élèves et étudiants sont inscrits en dernière année d’une de ces formations. Provence - Alpes - Côte d’Azur conserve ainsi la 3e place des régions comptabilisant le plus grand nombre d’inscrits en ce domaine.

Les formations dans les métiers verts permettent l’acquisition de nombreuses compétences professionnelles. La part des apprentis est plus élevée que dans les autres formations.

 

Exemple métiers en vidéo

 

 La semaine européenne du développement durable

du 20 au 26 septembre

Encourager et de faire connaître des activités de promotion du développement durable et des Objectifs de Développement Durable dans toute l'Europe

Je découvre  

 Métiers & formations

Des exemples de métiers sous forme de fiches
Je vais voir   Trouvez votre formation en environnement !
Je trouve  

 Rester informé

Réseaux sociaux

La page Facebook "Environnement et développement durable

Je découvre